CENTRE DE LOISIRS
 

Limoges [87]

 

Maître d’ouvrage / Ville de Limoges [mandataire / Société d’équipements du Limousin]
Architecte / Spirale
Programme / Une salle polyvalente, un centre de loisirs, une salle de spectacle de 500 places, un équipement sportif pouvant accueillir 1000 personnes
Mission / Mission thermique selon loi MOP
Surface du projet / 4 900 m²
Coûts / 7 100 000,00 € HT
Date de concours / juin 2011
Date de livraison / 2013-2014
Avancement / DCE [équipements culturels] – APD [équipement sportif]
Niveau de performance / RT 2012 [salle de spectacle, salle polyvalente et CLSH] et BBC [gymnase]

 

 

Définition du projet /

Le Val de l’Aurence Sud s’inscrit dans le programme de rénovation urbaine de la ville de Limoges. Son objectif premier est d’ouvrir ce quartier sur la ville, de retravailler la qualité des espaces extérieurs et de revaloriser l’image du quartier.

Ce projet vise à construire :
une salle polyvalente pour un effectif de 120 personnes /
un centre de loisirs sans hébergement [CLSH] /
une salle de spectacle pouvant accueillir 500 personnes avec deux salles de répétition /
un équipement sportif permettant de recevoir 1000 personnes et de répondre aux normes de la ligue nationale de hand ball /

Le site étant desservi par le réseau de chaleur local, nous créons deux sous-stations équipées d’échangeurs dont une commune pour les équipements associatif et culturel.

L’ensemble des équipements est traité par des radiateurs à eau chaude. Certaines salles ont un traitement plus spécifique du fait de leur destination et de leur grande variation d’accueil.

Les salles recevant des enfants ainsi que le dojo sont équipés d’un plafond rayonnant réversible. La production d’eau froide provient des canalisations cheminant dans les semelles de fondation et l’eau chaude de la sous-station.

La halle sportive possède un volume important qui ne nécessite pas d’être entièrement chauffé et surtout pas à 20°C. Nous préconisons un système radiant par panneaux avec un circuit différent pour la salle de sport et les tribunes.

Les salles fermées comme la salle polyvalente, la salle de spectacle, de répétition ou d’enregistrement sont traitées avec des centrales de traitement d’air puisqu’elles permettent une réaction rapide et indépendante en fonction de l’occupation de chacune. Elles sont équipées de batteries chaude et froide, alimentées par le réseau de chaleur ou par un groupe de production d’eau glacée placée en local technique.

La ventilation dans la halle sportive est prévue en double flux avec un échangeur rotatif asservi d’une sonde de CO2. Sur la période estivale, nous souhaitons appliquer le principe du tirage thermique naturel et pour cela nous plaçons des ouvertures en partie basse [au nord ou à l’est] et des ouvrants en toiture.